fromage de brebis
2 Aot 2015

Après ces quelques mois, nous avons décidé d'organiser des remerciements.
N'hésitez pas à nous contacter pour tous renseignements complémentaires.



5 Mai 2015

Et depuis?
Depuis, il y a eu vos innombrables messages de soutien qui nous ont tenu la tête hors de la neige quand on était si abattus; messages, chèques venus de vous que nous n'avions rencontrés qu'entre brebis et fromage dans un coin de grange ou à l'étal du marché; comment se douter que notre histoire, notre désarroi dans le fond de notre vallée affectée, aient pu vous concerner à ce point?
Il faut croire que nous nous connaissions bien plus qu'on ne le pensait.
Merci donc de nous avoir permis de passer ces premiers moments oú on ne pouvait pas extraire nos bêtes mortes et oú on ne pouvait même pas en supporter le spectacle.


Aujourd'hui?
La neige a fini par lâcher prise et la bergerie-le peu qu'il en restait-a été dégagée permettant à la commune d'imaginer un futur bâtiment qui saura détourner l'avalanche du Rieutord.
Elle y travaille sur plan déjà. Pascal, qui ne peut bien sûr pas fromager, loue ses services de tondeur de moutons entre Béarn et Bigorre dans le réseau des éleveurs amis.
Aline, passé le chagrin et le «jamais plus» , après avoir fait le point, est confirmée que sa vie fera encore sa part à la conduite des troupeaux. D'ailleurs elle élague les frênes de la haie des pâtures qu'elle compte retrouver plus tard (quand?) avec ses brebis.
Quant à la jeune patou, elle aussi miraculeusement sortie, elle montera en estive dans un autre troupeau cette année.

Aulon n'a pas pansé toutes ses plaies mais le printemps y a magnifiquement éclaté et l'énergie s'y répand, c'est la nature qui dispose encore.

Peut-être ce qu'écrivait le poëte Paul Eluard-il était question alors d'amour et de poésie- «la neige n'est pas la louve de janvier mais la perdrix du renouveau».



Février 2015

et élevage ont été ensevelis sous l'avalanche du 1 février 2015 à Aulon.

Ce que vous voyez a donc disparu et nous ne sommes plus en mesure de vous proposer le fromage des carlines, bienheureux d'avoir pu sauver nos vies.
Dans la passe difficile oú nous nous trouvons avant traitement du sinistre, nous sollicitons votre aide.

Vous pouvez nous adresser vos dons à Aline et Pascal sur le compte à l'intitulé "Solidarité Aline et Pascal".

Pour les virements voici le R.I.B

Adresse d'expédition des chèques:
Mr et Mme Blanchard
65240 Aulon
Intitulé des chèques: Solidarité Aline et Pascal

Si vous voulez nous adresser vos messages, vous pouvez le faire à partir de la bote contact du site.

Nous ne saurions trop vous remercier.









Notre élevage est composé d'un troupeau de 150 brebis:

les brebis sont de race Lacaune pour les deux tiers et de race Basco-Béarnaise pour le tiers restant.La reproduction se fait uniquement en monte naturelle, l'agnelage se passe d'octobre mars; nous faisons notre propre renouvellement. La traite est réalisée de mi novembre fin juillet. brebis rivière
   
vache fière

Accompagné d'un

troupeau de

4 vaches

Jerseyaises

et de 2 génisses.

4 vaches

 

L'alimentation hivernale est à base de foin de prairies permanentes réalisé par nos soins, de foin de luzerne et d'un mélange de céréales: orge et féverole directement achetés chez des producteurs du Gers. Ds le mois de mars, avec la pousse de l'herbe les btes sortent tous les jours. L't, elles se nourissent uniquement sur l'estive.


Nous privilgions la prvention des maladies en maintenant un bon quilibre entre les animaux et leur environnement. la complmentation minrale est ralise base de plantes. L' homopathie, l'ostopathie, l'aromathrapie et la phytothrapie sont aussi utilises rgulirement.

brebistorrent
cul de vaches